Group 10Created with Sketch.
Les Moments Musicaux

Musique de chambre à La Baule : raffinement et convivialité

Fortement ancré à Nantes, berceau de la Folle Journée, René Martin est également le créateur en Loire-Atlantique des Moments Musicaux de L’Hermitage à La Baule, ville balnéaire située sur la Côte d’Amour à 75 km au nord-ouest de Nantes et qui est l’un des plus beaux rivages d’Europe, réputé pour sa plage, ses hôtels prestigieux et ses villas d’époque Art déco. Dès 1985, l’idée lui vient d’allier le plaisir de la musique et les charmes de cette baie unique en organisant au cœur de l’un de ses édifices emblématiques, le fameux hôtel L’Hermitage, palace historique édifié en 1926 face à l'océan Atlantique, un festival entièrement dédié à la musique de chambre. Créé en 1986, l’évènement rassemblant les plus grands chambristes - le Quatuor Talich, le violoniste Augustin Dumay, le pianiste Nelson Freire, le clarinettiste Pascal Moraguès... - se distingue dès l’origine par sa propension à offrir au public cette alliance rare entre l’exceptionnelle beauté d’un lieu et une extrême qualité de la programmation, à lui offrir également une proximité et une connivence uniques avec les artistes par le biais de rencontres et de dîners réunissant musiciens et spectateurs, aptes à prolonger l’émotion des concerts donnés dans l’intimité chaleureuse des salons de l’hôtel ; il règne ainsi aux Moments Musicaux une ambiance faite à la fois de raffinement et de convivialité entre gens qui aiment authentiquement la musique et s’adonnent à la vivre dans toute sa plénitude, trois jours durant ou le temps d’un concert entre deux promenades au bord de l’eau.

 

Organisés conjointement par le Groupe Lucien Barrière, la Ville de La Baule et le CRÉA FOLLES JOURNÉES, les Moments Musicaux se déroulent sur deux week-ends (en mars et novembre) autour d’un thème (Beethoven à Vienne, Chopin et la génération 1810, la musique française...), ou autour d’un artiste phare (Boris Berezovsky, Anne Queffélec, Quatuor Modigliani...) s’entourant d’artistes de son choix (“carte blanche”).

L’Hôtel L’Hermitage, fleuron architectural des années 20

Si la vocation balnéaire de La Baule apparaît dès 1879 avec l’arrivée du chemin de fer, ce n’est toutefois qu’en 1920 que la ville prend véritablement son essor, s’affirmant comme un lieu de villégiature à la mode à l’instar de Deauville en Normandie. Le style anglo-normand est de fait très en vogue à l’époque, et c’est en s'inspirant de l'un de ses fleurons, l’Hôtel Royal de Deauville, que François André, fondateur du groupe Barrière et qui décèle très tôt le potentiel de La Baule, décide d’y construire un grand hôtel susceptible d’attirer les touristes du monde entier. Achevé en 1926 après huit mois de travaux, le nouvel hôtel accueille bientôt des célébrités : Sacha Guitry et Mistinguett comptent parmi ses premiers pensionnaires, suivis de Joséphine Baker, Edith Piaf, Tino Rossi, Charles Trénet, Charlie Chaplin, Winston Churchill, Georges Simenon puis Sean Connery, qui contribuent tour à tour à la légende de l’établissement. Devenu l’un des lieux de villégiature les plus prisés de la grande bourgeoisie et de l’aristocratie, il demeure une de ces places mythiques où se côtoient élégance et authenticité.

AFFICHES LES MOMENTS MUSICAUX